Le mot du président

VŒUX 2012


A l’heure où le monde tremble nous aimerions qu’il tangue ! Que les bruits de bottes et de banques cèdent au son du bandonéon ! « Queremos paz, queremos una vida mejor para nuestro pueblo. » Gotan Project. Ronde charnelle universelle, esperanto, drogue salutaire.
Que l’engagement éthique des associations soit reconnu à sa juste valeur. Valorisons les passeurs-enseignants bénévoles et passionnés. Soyons moins passifs et moins consommateurs.
Affirmons le rituel du tango milonguero, invite au cabeceo, respect du sens du bal et de l’abrazo, tenues élégantes...
Du dandysme pour combattre, par notre singularité, la veulerie de notre époque.
Du libertinage pour tracer encore et toujours les chemins de la liberté.
Au nom de notre bureau, je vous souhaite une excellente année 2012, très belle, très rebelle, très sensuelle, très Tango Bordeaux.
Jean-Pierre Roche, président de Tango Bordeaux.

VOEUX 2011


"Bonne année à toutes et à tous dans la lignée Tango Bordeaux !
Bonne année de dandysme, de libertinage et de tango de cette cuvée !
De dandysme pour combattre par notre singularité la veulerie de notre époque ! De libertinage pour tracer toujours les chemins de la liberté !
Bonne année pour changer le monde et au moins le tanguer et danser la vie !" Jean-Pierre Roche, président de Tango Bordeaux.

LE RITUEL DE NOS MILONGAS :
En cette période de vacances nous recevons, avec plaisir, beaucoup de visiteurs.
Bienvenue et à vous qui venez pour la première fois à une milonga Tango Bordeaux. Merci de nous aider à trouver la qualité avant même la quantité.
Le tango, comme le bonheur, n’est pas une gare atteinte un jour, c’est une façon de voyager.
Quelques recettes incontournables pour faciliter le voyage :

Le rituel Tango Bordeaux :


un cadre et un choix, de liberté et de singularité, respectueux de notre art, une mise en scène hors de la servitude volontaire, du laisser aller et de la marchandisation.
- Se faire connaître, saluer les organisateurs,
- Aider à la mise en place, au secrétariat et au rangement,
- S’inscrire et régler la participation aux frais avant de danser,
- Adopter des tenues élégantes pour l’esthétique collective du bal,
- Pratiquer l’invite rituelle au regard, le « cabécéo »,
- Respecter le sens du bal,
- Éviter les figures hors tempo musical et les ruptures d’abrazo, qui gênent
la ronde,
- Remercier et raccompagner sa partenaire,
- Libérer la piste lors des cortinas,
- Défendre et faire connaître ce rituel,
- Soutenir le bénévolat face aux marchands divers et variés,
- Inciter les musicalisateurs et responsables des milongas à annoncer
visuellement les orchestres afin d’approfondir la culture tanguera.
Il ne s’agit pas seulement de passer une « bonne soirée ». Il s’agit de pratiquer l’art vécu, de faire œuvre d’art de notre milonga, comme de notre existence, de trouver une énergie collective dans le bal pour le bonheur de tous, de vivre cet éternel instant
Une communion du couple autant qu’un libertinage,
une ronde sociale,
une singularité libertaire affirmée dans sa façon de danser,
un existentialisme dans sa façon de danser la vie.
« Dansons la vie » Nietzsche
Tanguer le monde est aussi une belle façon de le changer. Merci à vous et excellentes soirées.
Jean-Pierre Roche, président de Tango Bordeaux.

A un quidam qui se plaint de notre refus des jeans dans nos milongas !
Bonjour monsieur,
Notre association décide chaque année, démocratiquement, en Assemblée Générale, de reconduire notre exigence de tenues élégantes à l’exclusion des jeans, chewing gums et portables dans l’enceinte de nos milongas.
C’est notre droit et notre liberté, oui ou non ?
Et si vous reconnaissez que c’est bien notre droit et notre entière liberté la question se pose à vous :
Etes-vous disposé à le respecter, oui on non ?
Vous connaissiez notre concept et êtes venu quand même en jeans. C’est irrespectueux de notre liberté.
D’habitude nous n’avons pas ce problème car les tangueros connaissent notre concept et le respectent en venant ou en ne venant pas à nos milongas...
Si vous revenez, vous serez le bienvenu, si, comme tout le monde, vous nous respectez en respectant notre concept.
Notez que de nombreux lieux, discothèques, soirées privées, etc... mettent des conditions à l’entrée dans un lieu. Tout organisme ou toute association y compris de danse met normalement et naturellement des conditions à l’adhésion. La liberté sans règle, l’absence de cadre, ouvrent à la servitude. Le cadre librement décidé garanti l’exercice de la liberté.
Notez que l’on ne vous demande pas de partager notre concept. on vous demande simplement de l’appliquer car il a été décidé, (à notre dernière AG à l’unanimité !), par notre association. Président de l’association, j’en suis le garant.
Je ne souhaite pas épiloguer au-delà tellement c’est clair et sans ambiguïté et tellement c’est notre droit et notre liberté qui est en jeu.
Salutations libérales-libertaires.
Jean-Pierre ROCHE, président de Tango Bordeaux. Juillet 10

Voir aussi la "lettre à un enseignant" dernier document de la rubrique Ateliers.

← Page précédente

Téléchargez nos documents !

Retrouvez le programme complet des semaines à venir en téléchargeant nos documents !
BULLETIN Tango Bdx
CALENDRIER Tango Bdx
RITUEL des milongas Tango Bdx.
ETHIQUE et ESTHETIQUE du bal Tango Bdx.
CHARTE Tango Bordeaux
Les 36 codes de la milonga
L’INVITE AU CABÉCÉO par LA MIRADA.

« Tango Bordeaux... à la lettre »