ACCUEIL

MILONGAS

Lire la lettre Tango Bordeaux

LA GRANDE POSTE

Nouveau lieu dans l’ancienne grande poste art déco du centre de Bordeaux, tout près de la place Gambetta, 7 RUE DU PALAIS GALLIEN à Bordeaux.
Tram Intendance.

Milongas 24 septembre, 22 octobre, 26 novembre.
Salle climatisée.



QUINCONCES, Esplanade Colonne des Girondins- Chevaux

Milonga en plein air, au cœur de la ville, place des Quinconces.

"Les chevaux du désir boiront l’eau des rivières sur les rives des villes envahies par les fleurs" Raoul VANEIGEM. Le livre des plaisirs.

La femme Liberté, seins nus, se déchaîne tout en haut de la Colonne à la mémoire des révolutionnaires Girondins. Milonga sur l’esplanade entourée des fontaines aux Chevaux. Jets d’eau, lumières des lampadaires et de la lune dans son port, immense étendue de la place, Statues de Montaigne et Montesquieu, entre le Grand Théâtre et le Jardin Public. Un des plus beaux lieux du monde pour danser le tango. Magie des éléments.

Un vendredi sur deux en juillet, août et début septembre 20h45 à 0h30.
Voir calendrier.



JARDIN PUBLIC

Entrée principale Cours de Verdun.

Vitrine de Tango Bordeaux, milonga semi couverte en plein air, cadre remarquable. Sous le second péristyle, auprès de la statue de Rosa Bonheur !

Un dimanche par mois :
En été, mai, juin, juillet, août et septembre de 16h à 20h30.

Milonga incontournable pour les milongueros bordelais et les danseurs de passage. Fort appréciée du public du Jardin.



LE CAVIART

Salon tango, 23 rue Saint Laurent. Quartier Jardin Public.

Soirées privées.

Jean-Pierre nous accueille dans ses espaces aménagés dont la cave et son plancher pour la milonga. Agréables soirées de salon tango complice.

Douceurs liquides ou solides bienvenues.



Le RITUEL des milongas Tango Bordeaux

« Dansons la vie » Nietzsche

Le tango, comme le bonheur, n’est pas une gare atteinte un jour, le tango comme le bonheur est une façon de voyager.

Bienvenue à la milonga et merci de nous aider à trouver la qualité avant même la quantité. Voici notre rituel pour faciliter le voyage : notre libre expression, notre libre cadre et notre libre choix de liberté et de singularité, respectueux de notre art. Mise en scène hors de la servitude volontaire, du laisser aller dominant et de la marchandisation.

● Adopter un ESPRIT ASSOCIATIF non individualiste, saluer les organisateurs, s’inscrire et régler la participation aux frais AVANT DE DANSER.

● AIDER à la mise en place, au secrétariat et au rangement.

● Pratiquer exclusivement l’invite rituelle au regard, le CABECEO. INVITER AU CABECEO, invite rituelle au regard en respectant une distance telle que chacune et chacun puisse refuser le regard et l’invite sans aucune gêne. Après acceptation du regard l’homme s’avance vers la femme et la femme vers la piste.

● Adopter des TENUES ELEGANTES pour l’esthétique collective du bal, exit jeans, tee shirt, tenues négligées, chaussures de sport, chewing-gums, portables... prévoir des tenues de rechanges pour ceux qui transpirent.

● Respecter le SENS DU BAL et l’ABRAZO du tanguero milonguero. Exit les figures de rupture d’abrazo empruntées au rock, où la femme passe sous le bras de l’homme par exemple, chachacha, paso doble, gymnastique et chorégraphie tanguéra de scène.

● DANSER EN SILENCE. Danser ne consiste pas à donner un cours ou raconter sa vie. DANSER EN MUSIQUE en respectant le tempo et en évitant les figures complexes approximatives hors tempo musical et qui perturbent la ronde. Ne pas considérer le tango comme un sport et une compétition et la piste comme un terrain de défoulement.

● Respecter les CORTINAS en libérant entièrement la piste et en changeant de partenaire.

● Remercier et raccompagner sa partenaire.

● Soutenir le BENEVOLAT ASSOCIATIF face aux écoles et marchands divers,

● Défendre notre art face à la marchandisation, la compétition et la certification.

● Inciter les musicalisateurs et responsables des milongas à annoncer visuellement les ORCHESTRES afin d’approfondir la CULTURE tanguera.

● Défendre et faire connaître ce RITUEL et la CHARTE de Tango Bordeaux pour l’éthique et l’esthétique du tango et de la milonga.

Libres choix de notre Assemblée Générale. Ceux qui ne sont pas d’accord peuvent faire des propositions à la prochaine AG mais, en attendant, doivent les respecter. Il ne s’agit pas seulement de passer une bonne soirée. Il s’agit de pratiquer l’art vécu, de faire œuvre d’art de notre milonga, de notre existence, de trouver une énergie collective dans le bal pour le bonheur de tous, de vivre cet éternel instant... Une communion du couple autant qu’un libertinage, une ronde sociale, une singularité libertaire affirmée dans sa façon de danser, un existentialisme dans sa façon de danser la vie. Tanguer le monde est aussi une belle façon de le changer. Merci à vous et excellentes milongas de qualité.

Salutations hédonistes. Le bureau de Tango Bordeaux.



Salon tango



Historique Colonne des Girondins, Fontaine des Chevaux

Lieu somptueux et magique sous les lumières de la ville !... La plus grande place d’Europe se déploie à nos pieds... "Les chevaux du désirs boiront l’eau des rivières sur les rives des villes envahies par les fleurs" Le livre des plaisirs. Raoul Vaneigem. La lune prend son envol sur son port et ses rostrales, les chevaux, les amours, les hommes, les femmes, le bronze en splendeur, l’eau, les lampadaires magnifiques, la Révolution et ses Lumières nous parlent, au sommet la femme Liberté, seins nus se déchaîne.. nous dansons la vie...

Ce n’est qu’en 1883, après bien d’autres projets, que fut prise la décision d’élever sur la place des Quinconces un monument aux Girondins et à la République. Il fallut quinze ans pour le réaliser. La célèbre colonne des Girondins, haute de 43 mètres, élevée en 1895 par Dumilâtre et Rich, est surmontée d’une statue de la Liberté.

Au pied de la colonne ont été édifiées les statues de la ville de Bordeaux, de la Garonne et de la Dordogne mais les députés girondins font défaut. Les chevaux marins et les groupes de bronze placés au niveau des bassins latéraux, enlevés sous l’occupation allemande, pendant la seconde guerre mondiale, ont été solennellement remis en place en 1983. Protégée depuis 2002 au titre des monuments historiques, la colonne a fait l’objet de travaux de sécurité et de travaux de restauration patrimoniale en 2006.

Détail de la fontaine située au pied de la colonne des Girondins Le monument principal de la place est le monument aux Girondins élevé entre 1894 et 1902 à la mémoire des députés Girondins victimes de la Terreur et célébrant la République. Il se compose d’un large socle encadré de deux bassins, ornés de chevaux et de groupes en bronze, et surmonté d’une colonne de 43 mètres de haut où culmine (à 54 mètres de hauteur) la statue de la liberté brisant ses fers en bronze vert. Parmi les sculptures : • vers le Grand Théâtre : le triomphe de la République • vers les Chartrons : le triomphe de la Concorde. • vers le fleuve : on trouve la Tribune avec le coq gaulois, à sa droite : l’Histoire et à sa gauche : l’Éloquence (2 personnes assises). • vers la place Tourny : monument élevé à la mémoire des Girondins, avec la ville de Bordeaux assise sur la proue d’un navire avec une corne d’abondance. À droite du socle, une allégorie fluviale : la Dordogne et à gauche la Garonne. Au pied du char avec chevaux : Ignorance, Mensonge et Vice. Le quadrige des chevaux marins est une représentation du Bonheur. La colonne est réalisée par Alphonse Dumilatre et Victor Rich. Le piédestal est de Corgolin.



Téléchargez nos documents !

Retrouvez le programme complet des semaines à venir en téléchargeant nos documents !
BULLETIN Tango Bdx
CALENDRIER Tango Bdx
RITUEL des milongas Tango Bdx.
ETHIQUE et ESTHETIQUE du bal Tango Bdx.
CHARTE Tango Bordeaux
Les 36 codes de la milonga
L’INVITE AU CABÉCÉO par LA MIRADA.

« Tango Bordeaux... à la lettre »